Berling Quand les gendarmes se déplacent

Un déplacement de gendarmes dans un petit village suscite toujours un certain émoi auprès de la population. Berling n’a pas échappé à la règle l’autre soir lorsque les militaires sont entrés dans la commune. Il y avait là le capitaine Eberlé de la compagnie de Sarrebourg, la brigade de contact de Dabo emmenée par l’adjudant Weingartner et le Mdl chef Muller de la compagnie de Phalsbourg. Pour arrêter un dangereux malfaiteur ? Non, pour présenter au conseil municipal réuni dans la salle de la mairie le dispositif « participation citoyenne ». C’est quoi ? Le capitaine Eberlé l’explique ainsi « c’est responsabiliser les habitants, avoir un ou deux référents pour faire le lien entre la population et la gendarmerie, et il ajoute, ce dispositif a pour but de rassurer la population et va nous permettre d’améliorer notre réactivité et d’accroître notre efficacité » Ce dispositif est bien sûr encadré par la loi. Il est mis en place en concertation avec la municipalité sous forme de protocole signé par le maire, et les représentants de la gendarmerie et de l’Etat. A la fin de l’exposé du capitaine Eberlé les militaires ont répondu aux questions des conseillers municipaux. Ces derniers ont été plus amplement informés du dispositif et notamment « comment ça marche » et « qui fait quoi ». La balle est maintenant dans le camp de la municipalité qui choisira d’adhérer ou non à la « participation citoyenne » proposée par les gendarmes.

 

 

Le capitaine Eberlé a présenté la participation citoyenne aux élus.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Pascal Engelmann